Opter pour un tissage cheveu

 

tissage cheveu

Parmi les types d’extensions de cheveux sur le marché, il existe aussi le tissage de cheveux. Cette méthode consiste à fixer les mèches sur la tête en cousant les bandes sur le cuir chevelu. Ce dernier est préalablement tressé. Si on souhaite changer de look et obtenir de la longueur, opter pour le tissage de cheveu est une excellente idée.

Le meilleur moyen d’arranger un tissage de cheveux

L’arrangement d’un tissage cheveu  demande l’utilisation de bons matériels. On a besoin par exemple d’un flacon avec embout pointu, un sec cheveu et un shampoing pour mieux tisser. Dès que ces outils sont prêts à l’emploi, on débute le travail par le démêlage du tissage. Le travail doit être réalisé de manière très sèche. On mouille ensuite le tissage avec de vrais cheveux. Dès qu’on sent que le crâne est lui aussi bien humide, on prend le shampoing préalablement mis dans le flacon. On passe après au massage du cheveu. Cela consiste à masser le cuir chevelu en s’attardant surtout sur les endroits qui grattent. C’est après qu’on met du shampoing sur les longueurs du tissage. Une fois terminée, vient le moment de rincer. Il est conseillé d’essayer de faire le rinçage sans emmêler les longueurs du tissage. Il faut aussi laisser couler l’eau sur le crâne pour bien faire partir le shampoing. L’idéal c’est de rincer plusieurs fois en vérifiant derrière les oreilles et les lignes serrées entre elles. 

Pour un tissage naturel, on a besoin de faire sécher à l’air libre ou même au sèche-cheveux. Enfin, on a le tissage synthétique. Dans ce cas de figure, on doit enlever l’eau avec la serviette et les laisser sécher à l’air libre. Une fois que le tissage bien sec, on peut le coiffer comme d’habitude.

Comment installer un tissage ?

On peut installer un tissage en différente manière. Le choix de pose se fera selon le type de cheveux. On a les extensions à la kératine pour les cheveux très court ou crépu. La pose s’effectue à chaud dans ce genre de cheveux. On fixe une mèche de kératine à une mèche de cheveux naturels à l’aide d’une pince chauffante. Cette pose est idéale pour donner du volume aux cheveux lisses.

On a aussi les piqués lâchés pour les cheveux moyennement courts. Ce type d’extension permet entre deux mèches de cheveux de s’associer. Cette association se réalise à froid par attachement à l’aide d’un fil élastique. Enfin, on a le tissage avec les connecteurs ou anneaux ou la pose à froid. Ce type de tissage est facile à réaliser et n’a nul besoin des accessoires.

Réussir un tissage

Le tissage est une coiffure protectrice qui peut-être soit fermée ou ouverte. Si on décide de le mettre, des étapes doivent être suivies pour le poser. Pour le tissage fermé par exemple, il est nécessaire d’effectuer des tresses de tous les cheveux naturels. L’objectif est d’obtenir des nattes couchées. Celles-ci doivent partir au niveau de l’oreille jusqu’au sommet de la tête. Après, on pose le tissage à l’aide d’un fil pour tissage et d’une aiguille épaisse. Enfin, on termine par la fermeture du tissage en choisissant entre deux options à savoir coudre la bande ou la coller. C’est le processus d’un tissage professionnel.

Par ailleurs, en ce qui concerne le tissage ouvert, il permet d’augmenter du volume ou de rajouter de la longueur à vos cheveux avec un effet naturel. Pour réaliser ce type de pose, il faudrait commencer par effectuer des tresses couchées par bandes. Cela permet d’obtenir plus de volume et de longueur à un endroit en particulier. Ici, le tissage ne sera pas effectué sur toute la tête. On utilise un fil et une aiguille pour tissage en suivant la forme de la tête afin d’avoir un résultat naturel.

Commentaires