Quand avoir recours à une perruque ?

La perruque, ou postiche, est portée pour des raisons esthétiques. Cette coiffure de faux cheveux vient généralement cacher une alopécie ou une calvitie. La perte de cheveux est effectivement un phénomène difficile à accepter, notamment chez les femmes. À quel moment recourir à une perruque ? Comment choisir sa solution capillaire ?

Quand porter une perruque ?

La perte de cheveux est un phénomène naturel. On perd, en moyenne, une soixantaine de cheveux par jour. Certains facteurs peuvent néanmoins engendrer une perte plus importante chez la femme comme le stress, les dérèglements hormonaux, l’hérédité ou un traitement en chimiothérapie.

Troubles hormonaux

Chez la femme, les troubles hormonaux liés à la ménopause peuvent accroître la perte de cheveux. Durant cette phase de sa vie, les hormones femelles chutent brutalement et les hormones androgènes (mâles) augmentent. On parle d’une alopécie androgénique.

Les troubles hormonaux peuvent aussi être liés au stress. Les grandes surrénales sont déréglées et augmentent la production d’hormones mâles.

La chimiothérapie

Toutes les femmes qui suivent un traitement en chimio ne perdent pas forcément leurs cheveux. Les réactions aux traitements varient effectivement d’une patiente à l’autre. Notons qu’un mois après une chimiothérapie, les cheveux repoussent au rythme d’un centimètre par mois.

D’autres facteurs, comme les carences alimentaires, peuvent être à l’origine d’une alopécie et inciter certaines femmes à recourir aux solutions capillaires.

Comment choisir votre complément capillaire ?

Une perruque femme ne se choisit pas au hasard. À la différence des perruques classiques, les perruques médicales ont des fonctions bien précises : protéger le cuir chevelu et faciliter la repousse de cheveux (en cas de traitement contre le cancer).

Consultez un spécialiste

Avant de commencer à chercher votre solution capillaire, il vous faut consulter un dermatologue afin de déterminer la cause de l’alopécie. En consultant un capidermologue, vous serez également guidée dans le choix de votre prothèse capillaire.

Choisissez le type de cheveu

Prêtez une attention particulière aux cheveux qui composent la perruque. La nature du cheveu (synthétique ou naturelle) vous permettra de connaître le type d’entretien de la prothèse capillaire. Les cheveux en fibres synthétiques, par exemple, nécessitent peu d’entretien.

Si la perruque médicale à cheveux naturels requiert plus d’attention, elle a l’avantage de supporter les sources de chaleur et sa coupe peut être personnalisée.

Déterminez votre morphologie

Si votre choix se porte sur une perruque synthétique, vous ne pouvez pas modifier la coupe. Raison pour laquelle il vous faut connaître la forme de votre visage afin de choisir la bonne prothèse capillaire.

Les solutions capillaires longues ou mi-longues conviennent parfaitement aux femmes à visage rond. Toutes les coupes sont adaptées aux visages ovales. Arrêtez votre choix sur une perruque donnant du volume sur les côtés si vous avez un visage fin.

La perruque est une solution capillaire qui avantage les femmes souffrant d’une perte importante de cheveux. Aux couleurs, textures et longueurs variées, indétectable et adaptée à toutes les morphologies, la prothèse capillaire sait se faire discrète et vous offre un confort optimal au quotidien !

Commentaires